Présence d’incarnation

314192097_small

Bertrand, Bertram vient du germain behrt, « brillant », et hramm, « corbeau ». La réponse vient du nord, avec l’ancienne religion germanique ; dans celle-ci, le dieu Odin affectionnait particulièrement le corbeau, qui passa donc pour un animal sacré.

 

220px-Merlin_by_Louis_Rhead

POUR HONORER LES DIEUX

HONORER LES DIEUX

Honorer les Dieux. Ne pas se sacrifier.
Mais sacrifier tout ce qui n’est pas divin.

Honorer les Dieux! Ne point adorer les Simulacres, les Imageries! Adorer les Dieux comme Ils l’entendent!
Adorer les Dieux comme tu l’entends: c’est adorer tes Images des Dieux, adorer les Images de Semblance. Adorer des Simulacres nécessite alors l’intervention des Dieux pour ton entendement.
Ainsi va l’Errant sans s’accrocher à des Images et libre ainsi d’honorer les Dieux comme Ils l’entendent.

Ainsi vous fut-il dit: lorsque les Événements ne semblent point aller dans le sens que vous aimeriez qu’ils aillent, souvenez-vous qu’il y a seulement Rectifiance. Ainsi lorsque les Atmosphères chargées de Lourdeur et de Haine sont placées devant toi: souviens-toi qu’un autre Chemin t’est proposé et ne t’attache point à ta pensée de Chemin car ce serait adorer tes Images, les simulacres du Véridique et non point Honorer les Dieux; et tu le sais: les Dieux sont tes Forces, les Campements de ta Vie.
Honorer les Dieux c’est retourner à la Vie.

(…)

LES TRACES DES DIEUX

Ne faites pas de statues, ne laissez pas de traces; mais voyez tout comme Traces et Statues de nos Dieux…
Alors, en tout territoire et tribus traversés, vous saurez les re-trouver, vos Dieux, partout et tous-jours.
Ne laissez pas de traces qui, en divulgant, diminuent localisent et faussent ainsi le Véridique des Dieux! Sachez qu’en temps parfait, lorsque la nécessité sera de comprendre par Mots et par Images de bois et de pierres, d’autres viendront les faire, d’autres les auront laissés, cachés.
Ces Traces ici en ce jour pour aide à votre constant Sou-venir de la Mère-Loi des Dieux: qu’elles diparaissent des glyphes et des gravures! Qu’elles pénètrent et demeurent en vos êtres pour ressortir en Temps Voulu, en Temps Dû; de même pour les Noms: tu sais ce qu’est le NOM; divers alors, pour une même chose, car la chose est multiple toujours et toujours unitive. Et si d’autres mettent d’autres Noms, que t’importe!

(…)

LA NOMIFICATION

Je ne maintiens pas les Noms particuliers.
Pourquoi maintenir les Noms particuliers? Ils sont temporaires et Je parle de Perdurable.
Maintenez l’Essentiel qui est le Sens du Nom.
(…)
Il y a danger dans la Nomination des Choses: car tout Nom particulier est “Sur-Nom”, Attribut et non point Chose.
De prendre une Chose pour son Nom particulier t’empêche de percevoir son Contenu: et le Dieu ou le Druide qui en eux se dissimule pour ton plaisir de découverte du Véridique des Choses te demeure inconnu.
Le Nom particulier est le propre d’une Chose locale et d’un temps.
Le Nom perdurable est l’Essentiel sous le Sur-Nom.
Retrouve ainsi le Dieu, le Druide, partout où il s’incarne !
Ne te limite pas aux Apparences, itou: elles sont Signes placés pour que Vie, Force et Véridique soient découverts car recouverts ainsi !

PRESENT AUX DIEUX

Ce n’est pas aux Dieux d’être prêts pour les préoccupations des humains et de permettre leurs Cérémonies ou leur inspiration à des dates fixes parce que pratiques: c’est aux humains à être PRESENT à chaque instant pour se relier et rallier à ces Dieux.
La Clairière Sacrée est partout cependant: car toujours les Dieux diffusent leurs Influx.
Vouloir les contacter lorsque c’est pratique, c’est vouloir être avec les Dieux et contre eux en même temps: ce qui suscitera le Courroux des Dieux et les Leçons de Rectifiance du Dieu-Principe-de-Lumière.
Voulez-vous des Leçons de Vérité ou des Leçons de Rectifiance? Voie douce ou voie brutale? Etes-vous Disciple des Dieux ou un Usurpateur de leurs Puissances ?

TOUS LES DIEUX

Les Dieux sont en rapport à Dieu comme les rais du Soleil, la Lumière, en rapport au Soleil.
Il n’est ainsi qu’un Dieu; mais sans LES Dieux, qui le saurait, le verrait? Et sans Soleil, comment verrais-tu les objets et les êtres ?
A chaque Rai de Dieu s’allume et s’illumine une Réalité: c’est pourquoi nous appelons Soleil-Lumière: le Dieu des Dieux.
Les Dieux sont partout et multipliés.
S’en laisser illuminer. Et honorer leur Principe qui met en char de chair le Druide, qu’image le Druide par ses Eclaircissements portés sur chaque Chose obscure.
(…)

DIEUX, DRUIDES ET HUMAINS

Les Dieux disent et aident.
Ils maintiennent la Loi sous toutes ses formes et forment ainsi toutes choses.
Les humains disent ou contredisent, suivent ou s’opposent.

Le Druide répète ce que disent les Dieux.
Le Druide aide à voir, ouïr et prendre l’aide des Dieux.
Les Dieux maintiennent: le Druide maintient; l’humain peut s’opposer ou maintenir.

Les Dieux, le Druide n’échouent jamais: ils n’ont pas de but, mais une action constante pérenne.
La faillite n’est que faillite des hommes, car l’homme est mortel: et les Dieux et le Druide, éternels.

Les Dieux font: le Druide est fait et dit; l’humain contrefait et contredit souvent.

Du contre-dit, du contre-fait au DIT et au FAIT: de l’humain au Druide, par Dieux inter-posés.

L’AIDE DES DIEUX

Aide des Dieux: toujours.
Mais tu veux qu’ils t’aident comme ceci, comme cela; et tu demandes à l’un, alors que c’est un autre qui doit, et son opposite, pour l’équilibre de toutes les Tribus de tes territoires.
Demander aux Dieux quoi? Ils font toujours ce pour quoi ils sont fait.
Toi: dis oui à l’un,à l’autre, à tous. C’est honorer les Dieux qu’il se faut et non tes pensées engobillelées avec toi seul et tes accointés.

FAUTES ET DIEUX

« C’est ma faute ou bien celle des Dieux? » tu questionnes.
Mais qu’est la ” faute des Dieux”? Leurs LEÇONS toujours par-faites pour redresser tes erreurs de Conduite; vues depuis tes erreurs par toi, tu les dis “fautes des Dieux”. Mais qu’est ta “faute” à toi ?
De ne pas suivre les Chemins qu’Ils veulent pour l’Harmonie de tout et tous; et parfois cette Harmonie est disharmonie pour toi qui ne vois pas la Disharmonie comme différente de la Désharmonie. La disette d’hiver est souffrance pour les vivants: mais la souffrance est-elle toujours disharmonie? Et sans le froid, la faim et les besoins de ses trois corps, qui bougerait encore et trouverait, et laborerait avec les Dieux pour les Techniques et les Arts ?
Les fautes sont tes fautes: mas les Fautes sont des PROPULSEURS comme pour ton Epieu !
Je chougne plus !

LES DIEUX RUSES

Les Dieux sont rusés pour t’amener à Eux, à Les servir.
Tu peux ainsi usurper Leur Pouvoir un instant, Magicien, en transmettant pour toi Leurs Forces dans tes désirs à court-terme: Ils useront du long-terme pour te décevoir et t’entraîner vers Eux, pour Les servir.
Tu peux usurper Leur Pouvoir un instant, Pérorant, en usant de Leurs Mots, de Leur Cadence et de Leurs Images pour te faire passer pour Poëte ou Maître de Vie aux oreilles de qui se berce de Sons pour ne pas penser mais dormir: les Dieux, en fin de ta gloire, te jetteront à bas et les Lieux Bienheureux seront fermés pour toi.
Tu peux usurper Leur Pouvoir un instant, Fabricant, Vendeur, qui ne fais point cas de Leurs Forces: tu crois inventer, tu crois ruser, tu crous être le Maître de ton existence du jour: Ils t’attendent aux Tournants de la Rouelle par la Dépression de ton Oppression qui se croit Expression !
Tu peux, tu peux.. mais quoi ?
Les aider à jouer avec toi !

[extraits] Le manuscrit des paroles du druide sans nom et sans visage

Advertisements